Principles:Taxes/fr

From Virtonomics (online economic game) Wiki
Jump to: navigation, search

Impôt sur les bénéfices

L’impôt sur les bénéfices est l’impôt de base en Virtonomics, dont on impose/que l’on fixe pour tous les opérations commerciales sans exception (ventes à partir de stocks, entreprises et magasins). Selon l’algorithme en vigueur à présent, l’impôt n’est fixé que sur les bénéfices d’une marchandise déjà produite (production) ou vendue (commerce).

L’impôt sur les bénéfices sur une unité de marchandise produite ou vendue est calculé à partir de la formule:

IB = (PV – PR) x (TauxIB/100), où:

  • PV est le prix réel de vente du produit
  • PR est le prix de revient du produit
  • TauxIB est le taux de l’impôt sur les bénéfices (%).

Selon l’algorithme en vigueur, le prix de revient du produit inclut tous les frais faits par le joueur au cours d’/ en une marche.

Prix de revient

La somme des frais variables et permanents sur une unité de produit s’appelle le prix de revient. Le prix de revient comprend le coût de la matière première, de l’énergie, le salaire etc., pour une unité de produit, mais aussi la part de frais variables sur cette unité de produit.

Voici la structure du prix de revient des articles produites aux entreprises des joueurs:

  • Coût de la matière première, en tant que frais d’achat de la matière première utilisée au cours de la production (y compris les frais de transport et de douane)
  • Salaires
  • Frais de combustibles et d’énergie
  • Frais généraux de la production
  • Frais de gestion
  • Rebut
  • Royalties à la franchise
  • Amortissement des équipements, c’est-à-dire, le prix d’achat des équipements usé au cours de la production
  • Pour les fermes, on compte directement les frais d’achat ou de remplacement des animaux

Le prix de revient des produits pour les subdivisions de revente (magasins, entrepôts) a la structure suivante:

  • Frais de salaires (sur une unité de produit vendu)
  • Frais de loyer (sur une unité de produit vendu)
  • Frais d’achat d’une unité de produit vendu

Pour comprendre l’impact des frais variables sur le prix de revient du produit, observons cet exemple:

Si les frais de production d’une baguette de pain sont de 1$, et l’usine de panification subit des dépenses permanentes/des frais permanents de 10 000$ par semaine, avec les volumes de production de 10 000 baguettes, le prix du revient de la baguette sera égal:

1$ + 10 000 / 10 000 = 2,0

Or, si la capacité de production de l’usine est de 100 000 baguettes, et que l’usine travaille au plein rendement, alors le prix de revient d’une baguette sera le suivant:

1$ + 10 000 / 100 000 = 1,1

Comme on voit dans cet exemple/ Comme il s’ensuit de cet exemple, l’usine obtient plus de profit s’il produit la quantité de produit maximum/maximalement possible, à condition que ce produit puisse être vendu, car dans ce cas, le prix de revient du produit sera plus bas, car la part des frais variables par unité de produit sera plus basse.

Réduction d’impôts

Outre cela, il existe en Virtonomics des réductions d’impôts pour les novices (pour les compagnies dans les premières 26 semaines après l’enregistrement):

  • On ne perçoit pas d’impôts sur les compagnies dont le coût des actifs n’atteint pas 2 millions de dollars.
  • On ne perçoit qu’une moitié de l’impôt fixé sur les compagnies dont le coût des actifs n’atteint pas 5 millions de dollars.

Le taux d’impôt sur les bénéfices

Le taux d’impôt sur les bénéfices est différencié selon les régions et fait respectivement:

  • Kazakhstan - 25%
  • Azerbaïdjan - 35%

Union Européenne

  • France - 20%
  • Allemagne - 22%

Russie

  • Extrême Orient - 20%
  • Russie centrale - 30%
  • Région de la Volga - 30%
  • Sibérie- 30%
  • Russie du Sud - 35%
  • Oural - 35%

Ukraine

  • Ukraine de l’Ouest - 32%
  • Ukraine de l’Est - 35%
  • Ukraine du Sud - 37%

Il existe une situation particulière quand l’impôt sur les bénéfices n’est pas perçu. Cela se passe quand un joueur vend son produit soit à un prix inférieur au prix de revient, soit quand la norme de ces bénéfices est inférieure au chiffre des bénéfices de la production minimum, qui est le même que le taux de l’impôt sur les bénéfices établi dans la région (le lien entre la norme des bénéfices et le taux de l’impôt sur les bénéfices est conventionnel). Dans ce cas, c’est l’algorithme de l’impôt unique sur les bénéfices imputés.

IUBU

L’impôt unique sur les bénéfices imputés (IUBU) en Virtonomics est un impôt déterminant la somme minimale de l’impôt sur la production (il ne concerne pas les subdivisions commerciales et les entrepôts).

L’impôt unique sur les bénéfices imputés (IUBU) n’est pas un impôt supplémentaire à l’impôt sur les entreprises universellement perçu en Virtonomics.

L’algorithme de l’imposition sur les bénéfices imputés ne fonctionne que si la vente du produit s’effectue soit au prix inférieur de son prix de revient, soit la norme de ces bénéfices est inférieure au chiffre des bénéfices de la production minimum, qui est le même que le taux de l’impôt sur les bénéfices établi dans la région (le lien entre la norme des bénéfices et le taux de l’impôt sur les bénéfices est conventionnel).

Si le produit de l’entreprise est vendu à un prix où la norme des bénéfices est supérieure au taux de l’impôt sur les bénéfices établi sur la région, l’IUBU n’est pas perçu, et le joueur paie exclusivement l’impôt sur les bénéfices.

L’IUBU sur une unité de produit est calculé à partir de la formule:

IUBU = PR x (TauxIB/100) x (BIproduit/100), où:

PR est le prix de revient estimé du produit,

TauxIB est le taux de l’impôt sur les bénéfices (%),

BIproduit sont les bénéfices imputées sur un produit donné‘(%).

PR x (TauxIB/100), c’est la base d’impôts, définie par la multiplication du « PR » (le prix de revient estimé du produit) sur la rentabilité de base de la production que l’on prend en Virtonomics en tant que « TauxIB » (est le taux de l’impôt sur les bénéfices (%)), dans la région ou l’entreprise est située).

(BIproduit/100) est le taux de l’IUBU proprement dit.

Le taux de l’IUBU agit comme levier microéconomique de la régulation de l’efficacité de la production de différents types. Pour les entreprises/productions de la Virtonomics développées, de haute rentabilité pour le moment on applique le taux d’imposition qui va jusqu’à 1,0 (100%). C’est-à-dire, l’IUBU est perçu sur toute la base imposable sans aucune réduction. Pour les entreprises lesquels, à en juger par leur niveau d’approvisionnement en marchandises et par d’autres données analytiques sur le je en général, on introduit des réductions différentiées pour chaque type de production. Les réductions peuvent être considérables, pour certains types de production, l’IUBU est 20 fois plus petit (quand les BIproduit font 5%).

Taux de l’IUBU sur les groupes de produits

Mineraux

  • Diamants: 100%
  • Boxites: 100%
  • Argile: 100%
  • Bois: 30%
  • Minerai de fer: 100%
  • Or: 100%
  • Silicium: 100%
  • Petrole: 100%
  • Mineraux naturels: 100%
  • Charbon: 100%


Materiaux et demi-produits

  • Aluminium: 20%
  • Papier: 5%
  • Moteur: 20%
  • Cuir: 5%
  • Details d’assemblage: 20%
  • Peinture: 5%
  • Matiere plastique: 10%
  • Caoutchouc: 10%
  • Tissu synthetique: 5%
  • Acier: 20%
  • Verre: 20%
  • Тissu: 20%
  • Produits chimiques: 20%
  • Laine: 20%
  • Composants electroniques: 20%


Produits agricoles

  • Ble: 10%
  • Cacao: 10%
  • Lait: 10%
  • Viande: 20%
  • Sucre: 10%
  • Fruits: 5%
  • Lin: 10
  • Oeufs: 10%

Produits alimentaires

  • Charcuterie: 15%
  • Patisserie: 15%
  • Pates: 5%
  • Produits laitiers: 10%
  • Glaces: 15%
  • Farine: 10%
  • Biere: 10%
  • Boissons fraiches: 10%
  • Jus: 10%
  • Boissons alcoolises: 10%
  • Pain: 10%
  • Chocolat: 10%
  • Confiserie: 10%
  • Conserves: 15%

Articles de consommation courante

  • Automobiles: 100%
  • Technique audio: 50%
  • Bijouterie: 20%
  • Diamants: 30%
  • Produits d’entretien: 20%
  • Velos: 20%
  • Cabines de douche: 5%
  • Jouets: 20%
  • Papeterie: 20%
  • Livres: 15%
  • Ordinateur: 30%
  • Meubles: 30%
  • Telephone mobile: 20%
  • Moto: 30%
  • Chaussures: 20%
  • Vetements: 20%
  • Vaisselle: 20%
  • Presse: 15%
  • Plomberie: 30%
  • Machines a laver: 50%
  • Teles: 50%
  • Appareils photo: 20%
  • Refrigerateurs: 50%
  • Montres: 30%
  • Pneus: 20%
  • Joaillerie: 50%
  • Navigateurs GPS: 20%

Produits d’industrie

  • Instruments: 30%
  • Machines-outils: 30%
  • Scieuse: 30%
  • Equipements miniers: 30%
  • Tracteurs: 30%

Animaux

  • Volaille: 20%
  • Vaches: 20%
  • Moutons: 20%
  • Porcs: 20%

Droits de douane

Selon les regles de la douane, au versement de la taxe d’entree, on prend en compte non seulement la valeur declaree du produit, mais aussi, la valeur indicative. L’utilisation de la valeur indicative dans le calcul des droits de douane a pour but d’empecher la transportation dans un autre pays de la marchandise quasiment exempte de droits de douane, avec la declaration de la valeur en douane du produit considerablement plus bas du prix de revient reel.

La somme de la taxe d’entree au passage de la frontiere entre deux Etats est egale:

TE = MAX (Valeur, Valeur indicative) x (TauxTE/100), ou

MAX (Valeur, Valeur indicative) est la valeur taxable du produit. On choisit le chiffre le plus grand des deux : soit le prix declare du produit, soit sa valeur indicative, a partir des tableaux cites ci-dessous.

TauxTE/100 est le taux de la taxe d’entree (%).

Valeur indicative courante (sans prendre en compte la qualite du produit):

Mineraux

  • Diamants: 1500
  • Bauxites: 100
  • Argile: 3
  • Bois: 1
  • Minerai de fer: 40
  • Or: 300
  • Silicium: 20
  • Manganese: 25
  • Petrole: 40
  • Mineraux naturels: 7
  • Charbon: 25
  • Chrome: 25


Materiaux et demi-produits

  • Aluminium: 230
  • Papier: 0,7
  • Moteurs: 150
  • Miroires: 80
  • Cuir: 40
  • Details d’assemblage: 30
  • Peinture: 50
  • Matiere plastique: 70
  • Caoutchouc: 50
  • Tissu synthetique: 80
  • Acier : 60
  • Verre : 20
  • Elements thermoelectriques: 50
  • Tissu: 5
  • Produits chimiques: 20
  • Laine: 5
  • Composantes electroniques: 70


Produits agricoles

  • Ble: 2
  • Cacao: 2
  • Lait: 1
  • Viande: 5
  • Sucre: 2
  • Fruits: 2,5
  • Lin: 0,5
  • Oeufs: 1


Produits alimentaires

  • Charcuterie: 10
  • Patisserie: 3
  • Conserves: 10
  • Confiserie: 2,5
  • Pates: 3
  • Produits laitiers: 1,5
  • Glaces: 1,5
  • Farine: 1
  • Biere: 2
  • Boissons fraiches: 1,5
  • Jus: 1
  • Boissons alcoolises: 4
  • Pain: 0,5
  • Chocolat: 5


Articles de consommation courante

  • Аutomobiles: 5000
  • Technique audio: 300
  • Bijouterie: 20
  • Diamants: 1000
  • Produits d’entretien: 2
  • Velos: 50
  • Cabines de douche: 150
  • Miroirs: 20
  • Jouets: 25
  • Papeterie: 1
  • Livres: 5
  • Ordinateurs: 600
  • Meubles: 200
  • Telephones mobiles: 50
  • Moto: 2000
  • Chaussures: 50
  • Vetements: 50
  • Vaisselle: 20
  • Presse: 1
  • Plomberie: 30
  • Literie: 100
  • Machines a laver: 300
  • Тeles: 300
  • Fers a repasser: 100
  • Seche-cheveux: 50
  • Appareils photo: 35
  • Frigidaires: 300
  • Montres: 30
  • Pneus: 50
  • Joaillerie: 500
  • Navigateurs GPS: 50


Produits d’industrie

  • Instruments: 2000
  • Machines-outils: 1500
  • Scieuse: 1500
  • Equipements miniers :1500
  • Tracteurs: 2000


Animaux

  • Volaille: 150
  • Vaches: 2000
  • Moutons: 300
  • Porcs: 700